Dilemmes énergétiques by Mohamed Benhaddadi

By Mohamed Benhaddadi

En voulant expliquer l'origine de l'explosion du prix de l'electricite, a los angeles suite de los angeles dereglementation dans ce secteur qui aurait du faire baisser les couts, les auteurs ont vite pris sense of right and wrong que ce dilemme s'averait etre le prelude d'une serie d'autres: le retour en strength du polluant charbon devant los angeles hausse du prix des hydrocarbures; l. a. securite des approvisionnements malgre les tensions geopolitiques; le rejet du nucleaire contre los angeles necessite de reduire les ?©missions de GES; l. a. merchandising des energies renouvelables face aux besoins futurs; le rapport alarmant du GIEC devant los angeles lenteur des negociations; les engagements post-Kyoto contre les reticences des grands pollueurs. Abondamment illustre par des graphiques construits sur l. a. base de donnees statistiques.

Show description

Read Online or Download Dilemmes énergétiques PDF

Similar french books

Esquisses/ébauches: Projects and Pre-Texts in Nineteenth-Century French Culture

Esquisses/ébauches assembles a solid of overseas students to discuss the position of the esquisse (the cartoon) and the ébauche (the lay-in or the draft) within the works of key nineteenth-century French writers and artists. those new readings, with their wide-ranging methods to the query of the completed paintings, discover a cultural context during which varieties of the incomplete develop into privileged and spotlight either the lifestyles of an esthetic of the incomplete and an rising poetics of procedure.

Biologie de la memoire

C’est grâce à los angeles mémoire que nous nous rappelons qui nous sommes, qui sont nos proches, où nous habitons, ce que nous devons faire aujourd’hui… C’est grâce à elle que nous parlons plusieurs langues, que nous fredonnons des chansons, que nous conduisons notre voiture sans y penser et que nous retrouvons nos clefs.

Extra resources for Dilemmes énergétiques

Example text

D’ailleurs, la première de ces centrales, Lakeview (1 140 MW) a déjà fermé courant avril 2005. Les centrales de Lambton (1 975 MW) et Thunder Bay (310 MW) seront remplacées par des centrales au gaz, alors que celle d’Atikokan (215 MW) sera fermée en 2007. La dernière, et non la moindre, Nanticoke et son astronomique 3 938 MW de puissance, sera fermée par étapes successives qui s’échelonneront jusqu’en 2009. Aux dernières nouvelles, cette échéance a été repoussée à 2011. 30 Dilemmes énergétiques Notons que ce plan ontarien sera sans conséquence majeure pour la production canadienne de charbon car l’Ontario importe la majeure partie de sa consommation.

Avec plus de un milliard de tonnes, les États-Unis sont le 2e producteur et le 2e consommateur de charbon qu’ils ­utilisent essentiellement pour produire de l’électricité (plus de 90 %). ƒƒ L’Europe est le 3e consommateur et sa production en déclin continu couvre les trois quarts de ses besoins. Faute d’être rentables, une bonne partie de ses mines ont dû être fermées ; mais, ici aussi, un plus grand recours au charbon commence à se dessiner : à preuve la réouverture de certaines mines qu’on pensait à jamais fermées.

En 2006[3], cette consommation s’est établie à près de 84 Mb/j (millions de barils par jour), avec plus de 60 % pour les pays de l’OCDE dont la production a représenté moins de 28 % de parts de marché. À l’opposé, les pays du Moyen-Orient ont produit 31,2 % et consommé 7,2 % du total mondial. En 2006, le 1er producteur mondial de pétrole est l’Arabie Saoudite avec près de 11 Mb/j ; elle est suivie par la Russie, avec presque 10 Mb/j. L’évolution de la consommation pétrolière est structurellement liée à la croissance économique, étant donné que les facteurs climatiques et saisonniers n’ont d’influence qu’à court terme.

Download PDF sample

Rated 4.00 of 5 – based on 25 votes